Perdu sur le site internet ?

Pour une description des rubriques, cliquez sur Plan du site.

   
Actualités Description des massifs Actions, Projets Questions / Réponses, Documentation Nous contacter, poser vos questions


 
 

Edito

Bienvenue sur ce site consacré à la préservation d’un milieu naturel provençal remarquable : la Chaîne de l'Etoile et le Massif du Garlaban. Créé dans le cadre du réseau écologique européen Natura 2000 et sur une initiative de Colinéo (ex-Colinéo-ASSENEMCE), association représentant le Collectif Etoile-Garlaban, ce site a pour but de répondre aux questions les plus courantes en présentant le projet et les actions en cours afin de faciliter votre implication pour la préservation de cet espace naturel désormais inscrit en Zone Spéciale de Conservation (ZSC) au titre de la Directive Habitats Natura 2000. Comptant sur votre participation, nous vous souhaitons une visite attractive de notre site Internet.
Monique BERCET
Présidente de Colinéo
 
 



Etoile-Garlaban



          Description des sites



La Chaîne de l’Etoile et le Massif du Garlaban sont deux massifs de la basse Provence calcaire littorale dans le sud des Bouches-du-Rhône.
Elles constituent un vaste espace « naturel » d’environ 20 000 hectares qui émergent au cœur d’un complexe urbain de plus d’un million d’habitants (les agglomérations de Marseille, Aubagne, Aix-en-Provence et Gardanne).


Cet espace s’est formé il y a plusieurs millions d’années, par les plissements de roches causés par le perpétuel mouvement des plaques tectoniques.
Il est principalement composé de calcaires : calcaire franc dur, calcaire dolomitique et calcaire impur.
La Chaîne de l’Etoile et le Massif du Garlaban recèlent des ressources minérales qui ont très longtemps été exploitées par l’homme : le calcaire pour la chaux, le silex pour la chasse, le charbon, la bauxite et le gypse.
Ce milieu naturel bénéficie également d’autres ressources naturelles, comme la flore, la faune et les habitats, tous spécifiques au climat méditerranéen, adaptés et modelés par la présence de l’homme (pastoralisme, exploitation forestière, voies de circulation…).




Pour en savoir plus, cliquez ici